Qu’est-ce que l’anthropolitique ?

Ce mot « anthropolitique » est tiré des écrits d’Edgar Morin. L’Anthropolitique résume l’idée d’un monde, d’une société et d’une nature où l’humain est conscient de la nécessité de se remettre en cause et d’évoluer constamment. Il répond aux défis de son temps et à son rôle d’humaniste en étant capable de concilier ses aspirations avec celles de l’ensemble du vivant et des croyances. Notre monde globalisé, complexe et en accélération constante réduit les perspectives de vie à l’immédiat.

L’anthropolitique, en cherchant à rappeler à l’homme ses responsabilités et ses aspirations, en promouvant l’art de la dialogique (les contradictions ne s’annulent pas mais en se mesurant peuvent s’enrichir et les contraires sont indissociables. Les échanges ne visent pas nécessairement à une synthèse unifiante mais plutôt à dévoiler les impasses et les solutions d’un temps tout en ayant conscience que les « vérités » et les « erreurs » évoluent avec le temps), contribue à l’émergence de reliances et résiliences au coeur de chacun et fait naitre la conscience que tout ce qui nous est étranger et qu’on ne comprend pas fait en réalité parti de nous. En osant faire des liens et des ponts avec cet « étranger », une autre vie s’envisage, un autre avenir.

Il ne s’agit ni d’un parti (par essence l’anthropolitique ne peut être une partie car elle s’adresse à tous les hommes sans distinction), ni d’une religion, ni d’une science, mais bien un pari d’association pour promouvoir et faciliter les liens entre ceux qui aspirent à une telle vision. L’anthropolitique se traduit par un processus d’accompagnement pour permettre de concilier le futur à venir et notre vie quotidienne.

Et l’enfant de dire : « C’est compliqué ce que vous voulez faire !! »

« Non, dit le tisserand, ce n’est pas compliqué, c’est complexe. Au début tous ces fils qui s’entrecroisent, mais derrière, l’image du tapis qui relie ensemble tous ces fils et révèlent l’image ».

Redécouvrir cette trame invisible mais bien réelle où les choses sont tissées ensemble.

Dans le cadre de l’anthropolitique, 4 grands thèmes sont développés :

–        Tenter d’éclairer les grandes questions atemporelles,

–        Dégager une prospective tant au niveau individuel que collectif,

–        Dévoiler les ombres qui défilent sur l’écran de la caverne et leurs producteurs,

–        Faire partager des expériences innovantes et motivantes au présent et pour les temps à venir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s